Larmor-Pages

06 juillet 2016

Autres titres à propos de la littérature de la mer et de la montagne

pilelivresOn a cité d'autres titres de livres en rapport avec la littérature de la mer et de la montagne, mais pour lesquels aucune chronique n'a été rédigée. Les participantes ont parfois tâtonné un peu avant de trouver les poèmes à présenter et ont donc lu plusieurs titres ou alors ont évoqué d'autres poètes non présentés lors de la rencontre !

 

Voici donc les autres titres qu'on a évoqués lors de la réunion :

Autres titres lus et évoqués par Catherine C. :

Cette nuit, la mer est noire de Florence Arthaud
Soudain, seuls d'Isabelle Autissier


Autre titre lu et évoqué par Yolande G. :

La tour d'amour de Rachilde (histoire romancé de deux gardiens de phare bretons à la pointe de l'île de Sein le phare d'Armen, dans les années 1899. Troublant !)


Glacé ---- Bernard Minier

Glace

La jeune psychologue suisse Diane Berg doit passer un an à étudier les patients violents de l'Institut Wargnier, situé dans les montagnes pyrénéennes, non loin de la petite ville de Saint-Martin-de-Comminges. Mais quasiment au même moment de son arrivée, la communauté locale est secouée par un crime horrible : un cheval de prix a été décapité et suspendu au téléphérique menant à une centrale électrique construite dans la montagne. La bête appartenait à un milliardaire local, Eric Lombard, qui possède une propriété non loin de là et qui était en déplacement au moment du meurtre. Martin Servaz, policier divorcé et père d'une adolescente, est en charge de l'enquête, aidé par une jeune gendarme du coin. Comme Eric Lombard, personnage puissant, tenait beaucoup à ce cheval, les hautes autorités mettent la pression sur les policiers. Mais bientôt, les morts vont s'enchainer et la présence de l'Institut pèse comme un poids sur le déroulement de l'enquête, attirant tous les soupçons …

J'avais acheté ce livre lors d'un salon à Rennes il y a quatre ans et c'était alors le premier roman de cet auteur très sympathique (il en a écrit d'autres depuis !). Et comme tout vient à point à qui sait attendre, je l'ai enfin lu ! Pendant les vacances, j'en profite pour fuir les médiathèques, lieux de tentations terribles, et je ponctionne mes lectures dans ma propre « pile à lire », histoire de la faire un peu diminuer. J'avais envisagé de lire ce roman en hiver, histoire d'être dans l'ambiance, car il qui se passe, comme le titre l'indique, en décembre, au moment où le froid s'installe. Mais finalement, j'ai opté pour un décalage total, histoire de me rafraichir avec cette lecture (quoique la température est loin d'être tropicale, même dans le Sud de la France). Le départ du roman est un peu perturbant car on découvre plusieurs personnages et plusieurs lieux sans vraiment faire de liens entre eux mais ce n'est pas un problème car l'histoire devient vite prenante. J'ai beaucoup aimé Servaz, le flic têtu et peu en forme mais très professionnel. Il est attachant et sympathique et ne se laisse pas influencer, chose que j'apprécie. Les personnages secondaires sont aussi intéressants : la gendarme, la psychologue, l'adjoint de Servaz … il y a largement de quoi faire avec eux. Le décor de petite ville de montagne, où tout le monde se connait, m'a aussi beaucoup plu, même si ce n'est pas un genre de lieu qui m'est familier. J'ai trouvé ça dépaysant ! L'ambiance est bien angoissante, avec le froid, la neige, le mauvais temps, les montagnes qui semblent peser sur l'ambiance, les secrets qui couvent, l'institut avec ses patients étranges et effrayants. L'enquête est assez classique mais avec de bons rebondissements, même si certains sont prévisibles à certains moments (mais jamais trop tôt). J'ai eu quelques petites déceptions lors du bouquet final car le destin de quelques personnages sont laissés dans le flou : pour certains, cela est fait exprès et me convient bien mais d'autres semblent avoir été plutôt oubliés ! La fin laisse à penser qu'il pourrait y avoir une suite … je viens d'aller voir ma pile de livres de cet auteur (vu que je les ai tous !) et effectivement, dans le roman suivant de l'auteur, on y retrouve certains des personnages de Glacé … chouette, je vais donc m'y attaquer sous peu ! Et j'espère me régaler autant qu'avec cette lecture, même s'il y a quand même quelques petits défauts typiques des premiers romans (quelques longueurs, quelques intrigues secondaires qui semblent inutiles, quelques clichés dans les descriptions) mais qui ne m'ont pas vraiment dérangée !

Présenté par Joëlle H.

Quand rentrent les marins ---- Angela Huth

Quandrentrentlesmarins

Angela Huth nous brosse le portrait de deux femmes de marin, aux caractères opposés mais qui sont unies depuis leur plus tendre enfance. Nous entrons dans leur univers, leur quotidien où le moindre fait est interprété; en effet, ces femmes vivent dans un village de pêcheurs sur la côte écossaise où les liens sociaux sont très forts et parfois inquisiteurs. Elles nous entraînent dans les années 80 mais aussi dans leurs souvenirs d'enfance qui révèlent forces, faiblesses, désirs ou frustrations. Nous découvrons l'univers particulier de ces hommes qui partent plusieurs jours pour parfois ne pas revenir. Ce ressenti est très bien exprimé sous les traits de Myrtle, femme d'Archie, un marin-pêcheur.

 

Différents thèmes sont abordés avec tendresse et justesse comme l'amour, le deuil, l'absence. C'est un bon roman sentimental qui nous fait découvrir le quotidien des femmes de marins.

Présenté par Claudine T.

Posté par sassenach à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Ils étaient six marins de Groix ... et la tempête ---- Henri Queffélec

Ilsetaientsixmarinsdegroix

Fin septembre 1930, l’Aviateur Blériot, un dundee armé pour la pêche aux thons part de Port Tudy à Groix, toutes voiles hissées, avec six marins tous natifs de l’île. Le patron, Amédée Le Diberder, est fier de ses quatre matelots qu’il connaît bien et en qui il a toute confiance. Et pour cette sortie, il a la charge de l’apprentissage d’un mousse novice de 14 ans.

En se dirigeant vers « les mattes », ces zones réputées pour les bancs de poissons, Amédée observe une baisse vertigineuse du baromètre en peu de temps. Il s’inquiète mais fait diversion … Et c’est bientôt une terrible tempête d’équinoxe qui s’abat sur l’océan, sur les thoniers et sur les hommes.

Que va devenir l’équipage de l’Aviateur Blériot, que le lecteur a fini par connaître après les longues descriptions de leur comportement, de leurs relations ? Le suspense est total et l’inquiétude à son comble quand on apprend le nombre de bateaux qui ont sombré et celui des marins disparus (au moins deux cents pour l’ensemble des ports bretons!).

 

Beau récit, émouvant, qui comprend nombre de descriptions précises et impressionnantes tant géo-climatiques qu’humaines, en passant par les techniques de pêche de l’époque qui allaient être bientôt bouleversées par l’industrialisation de ce secteur. De plus, la construction de ce récit est très habile car elle « tient » le lecteur jusqu’au bout.

 

Henri Queffélec est né à Brest en 1910 et est mort à Paris en 1992. Académicien, il fut le grand romancier maritime du 20ème siècle et resta toute sa vie très attaché à la Bretagne.

Présenté par Marie-Annick D.

Enregistrer

Posté par sassenach à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sept ans d'aventures au Tibet ---- Heinrich Harrer

Septansdaventuresautibet

Septembre 1939. Après avoir découvert une nouvelle voie d'escalade au Nanga Parbat, un sommet de l'Himalaya occidental, l'Autrichien Heinrich Harrer s'apprête à quitter le Pakistan. La guerre éclate et très rapidement, il est fait prisonnier par les Anglais.

Après de nombreuses tentatives, il réussit à s'évader, avec pour objectif de gagner un pays neutre pour rejoindre l'Autriche.

C'est le récit de ce fabuleux voyage depuis le camp de Dehra-Dhun en mai 1943 à Lhassa en 1946, qui constitue la première partie du livre. C'est un exploit tant physique que mental. A cette époque le Tibet est interdit aux étrangers, ce qui ne facilite pas la progression d'Heinrich, les conditions de vie sont extrêmes : froid extrême, altitude hors normes, nourriture rare. Par ses séjours prolongés dans les villages pour les formalités administratives, la patience est mise à l'épreuve. Néanmoins, cela aura permis à l'auteur d'approcher au plus près le peuple tibétain et le livre est riche d'enseignements sur les coutumes, traditions, religion, nourriture, habitat, organisation de cette société …

 

Ce livre m'a beaucoup plu car il nous fait découvrir ce peuple tibétain avant le grand chamboulement de l'invasion chinoise. De plus, Heinrich Harrer, passionné de montagne, nous dévoile des paysage époustouflants.

"… après une nuit passée sur un plateau peuplé d'hémiones, nous découvrons le lendemain un des plus beaux panorama du monde. Au dessus des toits et des clochers de Tradun dont les ors resplendissent au soleil, des montagnes de glace, hautes de 8000 mètres, sommets prestigieux qui portent les noms de Dhaulagiri, d'Annapurna et de Manaslu …"

Présenté par Christiane R.


Une vie entre deux océans ---- M. L. Stedman

Unevieentredeuxoceans

Tom Sherbourne revient en Australie brisé par ce qu'il a vécu dans les tranchées durant la première mondiale. Il rêve de ses camarades morts au combat et se demande pourquoi, lui, a été épargné.

Quand il arrive en Australie il postule pour un poste de gardien de phare sur l'île de Janus, d'abord en remplacement et ensuite, l'expérience lui plaisant, il décide d'en faire son métier.

Avant de prendre ses fonctions il rencontre une jeune femme et après quelques échanges de lettres, ils décident de se marier.

Son travail au phare consiste à surveiller cette pointe dangereuse pour la navigation et à signaler toutes les anomalies sur le phare et l'océan qui l'entoure. Leur bonheur est incomplet quand, après trois fausses couches, sa jeune femme déprime et que lui voit disparaître l'espoir de fonder une famille.

Puis un jour, au cours d'un promenade, Isabel entend des pleurs de bébé. Son mari découvre sur les rochers un petit bateau échoué dans lequel gisent un homme mort et un bébé. Isabel persuade son mari de ne pas signaler l'événement aux autorités …

 

J'ai été touchée par la guérison de cet ancien soldat grâce à l'amour qu'il porte à sa femme et à la petite fille ainsi que par le thème de la famille d'adoption et celui de la famille biologique.

Présenté par Christiane G.

Posté par sassenach à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pêcheur d'Islande ---- Pierre Loti

Pecheurdislande

Yann et Sylvestre, marins bretons, affrontent les dangers d'une mer hostile aux abords de l'Islande. A Paimpol et dans les environs, les femmes, telle Gaud, attendent avec angoisse leur retour …

Une histoire volontiers " exotique " de marins-pêcheurs bretons. Un classique que l'on lit (ou relit) avec plaisir. Un monde fascinant et émouvant, révolu, celui d'une Bretagne rêvée.

Présenté par Pamela V.

Enregistrer

Posté par sassenach à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La voie Marion ---- Jean-Philippe Mégnin

Lavoiemarion

Marion a pu réaliser son rêve : elle a ouvert une librairie à Chamonix. Un jour, Pierre, guide de montagne, pousse la porte, sillonne les rayons. Il revient souvent, échange quelques mots avec Marion puis ose l’inviter à découvrir sa montagne. Tout comme leur amour, les escapades vont plus haut, plus loin, jusqu’au sommet. Mais la monotonie s’installe presque invisible comme la fonte des neiges …

Un roman attachant, beau, simple, qui nous emmène plus loin qu’un simple histoire d’amour.

Présenté par Réjane F.

Posté par sassenach à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Eldorado ---- Laurent Gaudé

Eldorado

Ce roman est l'histoire de plusieurs émigrés clandestins qui décident de tenter leur chance en Europe. Les protagonistes sont : le commandant Salvatore Piracci qui se voit comme "le gardien de la Citadelle Europe ", deux frères soudanais Jamal et Soleiman, une jeune mère et son fils et Boubakar le Malien.
Le commandant Piracci navigue depuis vingt ans au large des côtes italiennes sur la frégate Zeffiro, afin d'intercepter les embarcations des émigrants clandestins. Lors d'une patrouille une nuit de tempête et malgré tous ses efforts, il ne parvient à retrouver et sauver que deux embarcations sur cinq. La colère le submerge et il se met à douter du sens de son travail. Puis le refus de cacher un clandestin dans sa cabine, décision qu'il va vite regretter, augmente son dégoût et son insatisfaction. Pris de remords, il décide de partir pour l'Afrique du Nord à bord d'une barque de pêcheur.


Nous assistons au pire des situations, c'est très émouvant, remarquablement décrit sans tomber dans le pathétique. Ces vies malheureusement déracinées nous émeuvent et nous touchent et j'ai aimé ce héros qui fait le chemin inverse du flux migratoire, en rejoignant le pays que tous désiraient quitter ! Se mettre dans la peaux de ces hommes, c'est pour lui une sorte d'expiation. Bouleversant.

Présenté par Yolande G.

Posté par sassenach à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le grand marin ---- Catherine Poulain

Legrandmarin

C'est un livre sur une passion, celle de Lili pour la liberté. Cette passion la pousse à boucler sa valise, quitter la Provence, direction les pêcheries d'Alaska. Lili, la petite Française, a décidé de devenir marin sur une des mers les plus inhospitalières du globe. Sur place, à Kodiak, elle s'impose comme matelot sur le « Rebel ». Sur ce palangrier, elle relève tous les défis, surmonte toutes les difficultés pour vivre son rêve. Mais la tentation de la douceur et de l'amour peut se révéler autrement plus redoutable pour sa liberté chérie que les blessures physiques et les obstacles matériels. La rencontre du grand marin la fera-telle changer de rêve ?

Un premier roman captivant, tonifiant malgré peut-être quelques maladresses. L'énergie de Lili à vivre ses choix nous emporte loin de la tranquillité de nos plages estivales.

Présenté par Nadine V.

Voir l'avis de Christiane R.

Posté par sassenach à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,