Coleres

Dans ce roman autobiographique, Lionel Duroy relate au jour le jour le désarroi qui le saisit face aux bouleversements que rencontre sa famille proche. « Comment avons-nous pu rater à ce point notre propre aventure familiale alors qu’à chaque instant nous avons eu l’impression de bien faire ? » L. Duroy analyse les sentiments que provoquent les conflits avec son fils, jeune adulte qui trahit sa confiance et lui jette sa haine et sa rancœur à la figure. Il essaie de comprendre la souffrance dans laquelle le plonge les problèmes de communication qu’il rencontre avec sa femme, tant adulée. L. Duroy a beaucoup écrit, sur sa famille et ses proches, ses livres lui ont déjà valu de nombreuses ruptures mais l’écriture lui est vitale. Pour lui, « écrire c’est une façon de rester debout ». Et il continue ce travail au risque de mettre sa vie et ses relations les plus intimes en péril.

Un roman « à fleur de peau » « Colères »exhibe ce que l’on cache normalement : les conflits, les fêlures et les désamours…

A lire également du même auteur « Le Chagrin » qui raconte l’enfance de l’auteur et les errements et dérapages de ses parents.

Présenté par Marie-Pierre B.