Lespiliersdelaterre

Deux tomes (en version grand format) et 1000 pages : Son roman le plus lu.

Saga romanesque sur fond de constructions de cathédrales dans l’Angleterre du 12ème siècle, mais aussi en France, à l’Abbaye de Saint-Denis.

Les 2 personnages centraux, le Prieur Philip, gallois, élevé par des moines avec son frère après l’assassinat de leurs parents, et Tom, le maître bâtisseur qui veut construire « sa » cathédrale. Il se battra toute sa vie pour réaliser son rêve. Ses enfants, Alfred et Martha. Sa femme Agnès, morte à la naissance de Jonathan. Ellen, la femme un peu sorcière, qu’il aimera follement. Le fils d’Ellen, Jack, dont on découvrira l’histoire au cours du roman et qui sera le digne successeur de Tom.
Il y a la famille noble, les Hamleigh, d’une ambition et d’une cruauté absolues. Il y a Aliena et Richard, les enfants du Comte Bartholomew. Aliena aimera Jack et se mariera avec lui.
Il y a le Roi Stephen, qui combattra inlassablement sa rivale, Maud, prétendante au trône d’Angleterre. Il y a l’évêque Henry, frère du roi.
Et encore beaucoup, beaucoup d’autres personnages.
Sans rapport entre eux, ils finissent par se rencontrer au fur et à mesure qu’avance l’histoire. Ils luttent chacun à leur manière pour le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, la vengeance ou simplement pour survivre. Et en toile de fond, tout ce qui agite l’Angleterre de cette époque.

Un énorme « pavé » qui se lit avec beaucoup de plaisir, tant l’histoire est haletante. J’ai cependant un peu souffert de trop de descriptions architecturales qui ralentissent le récit. J’ai préféré LaCathédrale de la Mer d’Ildefonso Falcones, tout aussi palpitante et plus dense. Dés que j’aurai un moment, je lirai la suite des Piliers de la Terre, Un monde sans fin.

Présenté par Catherine C.