Lamarchedemina

Le roman d'Ogawa décrit par les yeux de Tomoko, une jeune japonaise de 12 ans, une année passée dans l'extravagante famille de sa tante. A la suite du décès de son père, la mère de Tomoko décide de reprendre une formation. Elle envoie sa fille chez sa tante pour passer l'année. La petite fille découvre alors cette famille extraordinaire qui vit dans une maison extravagante, sorte d'hacienda entourée d'un grand parc. Sa cousine Mina, du même âge qu'elle, ne va que rarement à l'école en raison de son asthme et quand elle s'y rend, c'est sur le dos d'une hippopotame naine. Recluse, elle dévore les livres et collectionne les boites d'allumettes. Son oncle, chef d'entreprise allemand, est souvent absent ainsi que le frère ainé de Mina. Ce sont donc essentiellement des femmes, japonaises et/ou allemandes qui règnent dans ce domaine. En apparence en marge de la réalité, elles vont ouvrir les yeux de Tomoko sur d'autres horizons. Cette parenthèse enchantée est une année fondamentale pour Tomoko qui restera marquée à jamais par cette année 1976.

Présenté par Nadine V.