Lajeunefillesupplicieesuruneetagere

Première nouvelle : Une jeune fille de 16 ans vient de mourir mais elle continue à observer ce qui se passe autour de son corps, comment celui-ci est emmené par deux hommes en échange d'une enveloppe donnée à ses parents, et son arrivée dans un endroit où d'autres personnes vont commencer à prélever des morceaux sur son corps désormais inutile …

Seconde nouvelle : Eichi, étudiant à l'université, rencontre par hasard sur le campus Sone, un ancien ami d'école. Celui-ci lui propose alors de gagner un peu d'argent facilement et rapidement en toute légalité. Comme Eichi et sa soeur sont orphelins depuis un moment et que sa soeur a été répudiée par sa belle-famille parce qu'elle ne peut pas avoir d'enfant, Eichi accepte de suivre Sone dans une île voisine ...

Le thème du club lecture étant la littérature asiatique, je suis allée piocher le seul titre que j'avais dans ma PAL (autant en profiter !) et qui y trainait depuis presque une dizaine d'années. Je ne me rappelais d'ailleurs plus qu'il s'agissait d'un recueil de deux nouvelles mais je sais que je l'avais acquis pour la première nouvelle vu que cela traitait de l'utilisation des corps après la mort. La jeune fille décédée est donc destinée à servir la science, à être autopsiée par des étudiants et l'histoire tourne autour de ce sujet mais si l'auteur s'attache à décrire les nombreux prélèvements, il ne s'attarde pourtant pas sur les détails. Mais malgré mon intérêt pour le sujet, j'ai trouvé cela lassant et surtout à la limite du glauque dans l'attitude des vivants qui gravitent autour de la jeune fille décédée. La fin aussi ne donne pas une vision très agréable de la mort et laisse une sensation de malaise ! Quant à la deuxième histoire, la mort tient aussi un rôle important, avec des parents décédés, des cimetières et autres thèmes tout aussi macabres. J'ai préféré les personnages de cette nouvelle, même s'ils sont loin d'être tous sympathiques et le mystère qui entoure Sone donne envie d'en savoir plus. L'ambiance m'a paru flirter souvent avec le fantastique mais quand on découvre la fin, j'ai trouvé qu'on revenait vers la réalité pure et dure et surtout peu encourageante … il semble que l'auteur mette en scène des personnages qui manquent parfois singulièrement de sentiments pour les autres !

Présenté par Joelle H.