Enavantroute

Avec humour, Alix de Saint-André nous emmène sur le mythique « Chemin de Compostelle ». C’est un récit fait de rencontres, d’hommes, de femmes, de familles, de couples, en solo, d’un âne aussi, et tout ce monde hétéroclite, croyant ou incroyant d’ailleurs, qui se côtoie, se perd, se retrouve au fil des étapes.

Tout au long de son pèlerinage se succèdent : un parcours spirituel religieux et drôle à la fois, des portraits colorés, des paysages à couper le souffle, des villes sans charme … sans oublier les douleurs physiques qu’on apprend à mieux gérer de jour en jour, et à en faire profiter son compagnon d’infortune (en ce qui concerne les ampoules au pied) tout comme son « barda » qu’on apprend à mieux équilibrer.

Notre romancière pèlerine s’intéresse aux autres, partageant leurs joies, leurs soucis, leur histoire. Elle nous conte son « Odyssée » d’une manière plaisante, tendre et bien documentée, celle d’une journaliste qui a laissé au vestiaire « sa vie d’avant », le temps d’un cheminement spirituel et humain sur la « Route de Compostelle ».

C’est un roman facile à lire, dynamique, et aussi avec des passages émouvants sur sa vie personnelle.

 

Alix de Saint-André est journaliste et écrivaine. Elle a effectué son pèlerinage en trois fois : à partir de St Jean Pied de Port, ensuite départ de la Corogne dite « Route Anglaise » et de chez elle : des bords de Loire jusqu’à Compostelle, ce que les Espagnols appellent « le Vrai Chemin », parce que l’on part de chez soi …

Présenté par Milou B.