Secretsdepolichinelle

Des années 1850 aux années 1980, dans la petite ville de Carstairs en Ontario, les femmes ont joué et continuent de jouer un rôle important. Pendant la première guerre mondiale, il y avait la bibliothécaire célibataire et récemment arrivée en ville qui recevait des lettres d'un soldat au front qu'elle ne connaissait pas mais qui l'avait remarqué à la bibliothèque avant d'être enrôlé. Dans l'entre deux guerres, il y avait une jeune femme bien éduquée mais dont la vie restait sauvage, en compagnie de son frère jusqu'à ce qu'il meure mais qui est alors repérée par un célibataire venu d'Australie …

J'ai donc opté pour découvrir l'oeuvre d'Alice Munro car c'était ce qui m'attirait le plus dans le choix. J'avais néanmoins un peu peur du fait qu'elle écrive beaucoup de nouvelles, n'ayant pas le goût pour ce genre littéraire en ce moment, et c'est pour ça que j'ai choisi ce titre car il y avait un fil conducteur aux huit histoires contenues dans le volume. Toutes parlent essentiellement de femmes et ont un lien plus ou moins proche avec la petite ville de Carstairs dans l'Ontario, ville imaginaire mais qui peut s'inspirer d'endroits existants mais cela ne nous empêche pas de voyager à travers le monde, vers l'Albanie ou l'Australie par exemple. Cela permet donc de retrouver d'une nouvelle à l'autre, quelques personnages récurrents et j'ai trouvé que cela donnait un peu l'impression de lire un roman où chaque chapitre se focaliserait sur une personne et son histoire, en balayant un laps de temps considérable (plusieurs dizaines d'années parfois). Les nouvelles étant déjà assez longues en elles-mêmes (au minimum une trentaine de pages, souvent plus), on a le temps de se plonger dans l'histoire et de la savourer. Mais comme je le craignais un peu au départ, j'avoue que j'ai eu énormément de mal à me rappeler les différentes nouvelles au moment de rédiger cette chronique. Pourtant, j'ai apprécié cette lecture, le style d'écriture étant très agréable, précis, clair, et les personnages souvent hauts en couleurs, avec parfois une petite touche de fantastique survenant de façon inattendue au milieu d'une ou deux nouvelles. Mais malgré ma bonne impression au moment de ma lecture, je crains de ne pas garder beaucoup de souvenirs de l'ensemble, le problème étant essentiellement dû au fait que ce soit un recueil de nouvelles et que ce genre littéraire soit tombé un peu au mauvais moment pour moi !

Présenté par Joëlle H.