Compositionfrancaise

Il s'agit d'une réflexion passionnante sur l'apprentissage et la formation et qui pose une question fondamentale : pourquoi la France de la République a-t-elle tant de mal à accepter une pluralité régionale toujours perçue comme une menace ?

Le livre se compose de trois parties :

L'école de la Bretagne : l'auteur nous parle de son enfance bretonne, de sa mère institutrice et sa grand-mère maternelle qui vit avec elles et qui est très attachée aux traditions et à son enracinement, de son père Yann Sohier, mort prématurément, qui était un fervent militant de la langue bretonne.

L'école de l'église : imprégnée de rites et de croyance.

Et enfin l'école de la République : ses études, sa formation à l'école normale et au monde universitaire.

Elle explique très bien la gêne de devoir arbitrer entre les deux clivages laïcs et catholiques, mais affirme son choix de la "République une et indivisible".


Elle nous montre l'intérêt des deux cultures et articule très bien sa mémoire personnelle et les réflexions sur la constitution d'une république, c'est une étude très intéressante et très honnête, et son choix de titre Composition française peut très bien traduire l'exercice fait en classe ou bien interpréter la composition des diversités humaines et la volonté d'inscrire toutes les cultures sous la bannière de l'égalité. Livre on ne peut plus d'actualité !

Présenté par Yolande G.