Lephotographe

Didier Lefèvre, associé à deux amis, décide au début des années 2000 de faire une bande dessinée à partir des photos qu’il a prises en 1986 en Afghanistan. Ses deux amis, Emmanuel Guibert et Frédéric Lemercier, se sont chargés du scénario, du dessin, des couleurs et de la mise en page.

Didier Lefèvre est né en 1957. Il est mort d'une crise cardiaque en 2007, un an après avoir achevé le troisième tome. Il est pharmacien de formation, mais c’est en tant que photographe que Médecins Sans Frontières fait appel à lui pour les accompagner dans une mission humanitaire en Afghanistan, alors en guerre avec la Russie.

L’originalité de ces trois bandes dessinées, c’est le mélange de ses photos et leurs dessins.

Le tome 1 paraît en 2003. C’est le récit de leur voyage de Peshawar au Pakistan au nord-est de l’Afghanistan en pleine montagne. 120 ânes et chevaux transportent quatre tonnes de matériel. Ils doivent franchir plusieurs cols de 5000 m et plus, dans la pierraille, des torrents et s’aventurer sur des ponts instables et étroits.

Le tome 2 paraît en 2004. Il raconte la mission proprement dite de l’équipe de MSF. Des hôpitaux de fortune, des visites dans les villages isolés. La guerre, ses horreurs et ses nombreuses victimes. Certains seront sauvés, d’autres mourront. Leur vie au milieu de la population. Le choc des cultures, des civilisations, des religions. La difficile et drolatique adaptation de Didier Lefèvre à un monde dont il ignore tout.

Le tome 3 paraît en 2006. Il raconte son voyage de retour, seul, contre la volonté des autres membres de l’équipe de MSF qui le mettent en garde contre les dangers d’une telle entreprise. Il en rencontrera de toutes sortes et frôlera parfois même la mort. Il rentrera en France, malade. Il mettra un an à se remettre. Mais il a attrapé le virus de l’Afghanistan, Il y retournera huit fois.

Pour conclure, il donnera à la fin du tome 3 des nouvelles des uns et des autres, ce qu’ils sont devenus. Et enfin, cerise sur le gâteau, est joint aux albums un DVD de 40 minutes, tourné par Juliette Fournot, médecin française, chef de cette mission de MSF, DVD qui complète parfaitement le récit des trois bandes dessinées. Je me demande d’ailleurs s’il ne faudrait pas le regarder avant d’entamer cette lecture et le regarder à nouveau après les avoir lues. Ce reportage a été diffusé sur France 3.

 

J’ai été totalement séduite par cette découverte. Je savais les missions de MSF souvent difficiles, mais pas à ce point. J’ai été séduite par l’originalité de la présentation, photos et dessins, avec des dialogues percutants.

Présenté par Catherine C.