Latache

A la fin des années 1990, Coleman Silk, professeur de lettres classiques dans une université américaine et doyen de cette université, est victime, au terme de sa carrière, d'une cabale et accusé de racisme pour s’être interrogé sur l’absence de deux élèves noirs. Il préfère démissionner plutôt que de révéler le secret sur lequel il a bâti son ascension sociale. Sa vie éclate, sa femme meurt, ses enfants s’éloignent et lui retrouve une nouvelle jeunesse auprès d'une femme de 34 ans sa cadette et apparemment illettrée.

Un livre dense et une histoire fascinante sur fond de scandale Lewinski/Clinton en cette année 1998, l'occasion pour Philip Roth de porter le fer dans la plaie du puritanisme américain et plus largement dans les contradictions et parfois l'hypocrisie d'une société qui exige toujours plus de transparence au mépris des réalités humaines.

Présenté par Nadine V.

Lu aussi par Marie-Annick D. (non chroniqué) et par Milou B. : voir son avis.