Nemesis

Ete 1944 à Newark, état du New Jersey.

Mr Cantor a grandi dans un quartier où se concentre une forte communauté juive. Sa mère étant morte et son père en prison, il fut élevé par ses grand-parents maternels. Il reçut une très bonne éducation et à 23 ans, il voulut transmettre aux autres les valeurs morales qu'il avait .

Ayant une très mauvaise vue, il ne fut pas incorporé pour aller se battre en Europe comme ses deux meilleurs copains et il en éprouvait une forte honte.

Sportif, athlétique, il accepta le poste de responsable du terrain de sports de son quartier. Il était apprécié des enfants pour sa loyauté, ses compétences, sa gentillesse, il était respecté.

Et puis soudain apparurent les premiers cas de polio, puis l'épidémie gagna du terrain et la ville connut une atmosphère d'angoisse et de méfiance.

Mr Cantor se sentant responsable de ces enfants ne veut pas arrêter les jeux mais, très tourmenté par l'accélération de l'épidémie, va répondre à la demande pressante de sa fiancée de la rejoindre dans une autre région. L'histoire ne va pas s'arrêter là …

 

J'ai aimé ce livre qui traite du remord, de la culpabilité, des conséquences de nos actes, du hasard.

Il explique très bien comment on peut s'approprier la responsabilité d'événements et en éprouver pour toujours une culpabilité terrible.

Présenté par Christiane R.

Lu aussi par Marie-Annick D. (non chroniqué), par Pamela V. (non chroniqué), par Yolande G. (voir son avis) et par Claude T. (voir son avis)