Labetequimeurt

Le professeur Kepesh anime, en plus de ses cours universitaires, des émissions de critique culturel dans les médias et il raconte à son ami le succès qu’il en obtient auprès de ses étudiantes.

A plus de soixante ans, il se souvient de son adolescence dans une petite ville puritaine, la révolution des années 60 qui autorisait la jeunesse à refuser tous les tabous de la société.

La nouvelle liberté des jeunes filles a éveillé sa sexualité, ce besoin de femmes ne le quitte plus et prend une grande importance dans sa vie.

Il se marie, a même un fils mais se sépare rapidement pour vivre des aventures sans s’attacher.

Le milieu universitaire lui offre un choix d’étudiantes brillantes, belles, qui répondent à son appétit sexuel.

La belle Consuela, d’origine cubaine et âgée de 24 ans, le séduit particulièrement bien que celle-ci ne voit pas d’avenir entre eux, sa famille ne le tolérerait pas. L’attrait qu’il ressent pour Consuela qui vit au milieu des jeunes étudiants lui fait ressentir de la jalousie et il prend conscience de son âge.

Quand elle le quitte après plus d’une année de liaison, le manque lui devient insupportable. Il plonge dans le doute et même la dépression.

Quelques années plus tard, elle lui envoie un message pour le revoir. Il découvre alors les désagréments du temps qui passe et l’aspect parfois douloureux de la vie.

Présenté par Christiane G.