Amours

Vers 1900, Anselme, notaire, et Victoire de Boisvallant se sont mariés par convenance il y a quelques années. Leur descendance n’est pas assurée car Victoire répugne à accomplir son devoir conjugal.

Anselme, comme il est de coutume à cette époque, fait un enfant à une jeune bonne et Victoire et Anselme décident de l’adopter.

 

L’amour maternel, la force des deux femmes et leur rapprochement est décrit dans ce livre d’une façon naturelle et touchante.

Présenté par Christiane G.

Lu aussi par Catherine C. : voir son avis.