Lafemmelaplusricheduyorkshire

Adam Serghini, jeune universitaire marocain, a obtenu une bourse qui lui donne la possibilité d’enseigner l’économétrie à l’université de York. Sa spécialité ne le passionne guère, la région est pluvieuse et il trouve les anglais bizarres …

Il choisit comme quartier général le « Blue Bell », un pub authentique qui a gardé son âme, où « les hommes se lavent les mains de toute chose, discutent de football, parlent à leur bière et sont souvent niais ». Là, il s’installe sur une banquette dans la pénombre et observe. Le soir, chez lui, il note ses « trouvailles » dans un carnet qu’il range soigneusement.

Pour lui, le pub anglais est l’arbre à palabres d’Afrique … Il y fait la connaissance d’une femme d’un certain âge qui se dit « la femme la plus riche du Yorkshire » : Cordélia. Arrogante, excentrique, sûre d’elle et qui a fait fortune grâce à son premier mari. Adam la surnomme Cruella. C’est le personnage central du roman qui emmène Adam et les autres protagonistes dans des situations rocambolesques.

 

Ce roman est une comédie satirique qui parle de l’Angleterre. C’est une étude ethnographique du peuple anglais avec ses mœurs et rites de la vie quotidienne, une description assez sarcastique de leur société.

Un peu perplexe au début du livre, je me suis laissée entrainer dans cette histoire incongrue, racontée avec drôlerie et humour.

 

Fouad Laroui, né en 1958, est un écrivain marocain qui vit aux Pays-Bas. Il a vécu quelques années en Angleterre (entre autres à York) et en plus d'être écrivain, il a aussi un diplôme en économétrie et enseigne à l'université d'Amsterdam.

Présenté par Milou B.

Lu aussi par Joëlle H. : voir son avis.