Pechescapitaux

Sunderson est enfin à la retraite mais s'ennuie un peu après son enquête sur Grand Maitre, le gourou d'une secte. Son ex-femme Diane et lui ont finalement adopté Mona, leur voisine adolescente, et celle-ci est à présent à l'université. Mais la jeune fille s'enfuit à New York avec un musicien de rock. Sunderson est chargé de la récupérer et dans l'action, récupère de façon peu honnête une jolie somme d'argent, qui va lui servir à acheter un petit chalet au bord d'une rivière pour s'adonner à la pêche à la truite. Malheureusement, ses voisins, les Ames, sont une famille un peu particulière : les hommes boivent et jouent de la gâchette, les femmes se font exploiter, battre et violer régulièrement et les enfants semblent suivre les traces de leurs parents …

 

Deuxième opus avec l'ex-inspecteur Sunderson et toujours considéré comme un faux roman policier, j'étais curieuse de voir ce que l'auteur allait développer autour des sept péchés capitaux. Bon, je n'avais pas raffolé du premier tome (mais dans l'ensemble, je ne peux pas dire que j'apprécie beaucoup cet auteur) et je n'ai pas plus aimé celui-ci. Encore une fois, l'enquête n'est que très secondaire et consiste à savoir qui est le responsable de l'hécatombe parmi la famille de ses voisins peu fréquentables. Il y a pourtant quelques scènes qui sortent un peu de l'ordinaire et qui animent donc l'histoire. Sinon, l'essentiel du roman tourne autour du nombril de Sunderson : il boit toujours autant mais voudrait s'arrêter, il s'ennuie mais adore la pêche à la truite, il n'arrive toujours pas à accepter son divorce d'avec Diane, est toujours attiré par les jeunes femmes et essaie désespérément de comprendre la violence des hommes. Les péchés capitaux sont à peine effleurés, la violence faite aux femmes et particulièrement celles du clan Ames est dénoncée mais cela se perd au milieu des questions que se pose Sunderson à propos de sa vie. Franchement, je n'ai pas d'attachement pour ce personnage qui me paraît trop geignard. Par conséquence, je me suis encore un peu ennuyée lors de cette lecture, comme avec le premier tome mais j'ai quand même préféré la famille Ames à Grand Maitre le gourou car je les ai trouvés plus « toxiques ». Malheureusement, cela n'a pas suffit pour me faire passer un bon moment … je jette donc l'éponge avec cet auteur et je pense que cela aura donc été le dernier titre que j'aurai lu de lui.

Présenté par Joëlle H.

Lu aussi par Milou B. (non chroniqué), par Nadine V. (voir son avis), par Claudine T. (abandon à la page 50), par Marie-Annick D. (voir son avis) et par Christiane G. (voir son avis).