Lexpositioncoloniale

Prix Goncourt 1988 et Prix Goncourt des lycéens 1988.

Gabriel Orsenna est né à Levallois en 1883. Il ressemble physiquement à Erik Orsenna. Il vit avec son père Louis et sa grand-mère Marguerite. Sa mère est partie juste après sa naissance. Sa grand-mère s’est retrouvée enceinte d’un Mexicain, proche de Maximilien d’Autriche. Ce beau militaire n’est jamais revenu la chercher, il a été tué pendant cette guerre qui s’est terminée par l’exécution de l’Empereur. Louis est libraire. Il accumule les conquêtes féminines. Gabriel va consacrer sa vie au caoutchouc, un matériau d’avenir. Il va participer à tous les grands évènements de la planète jusqu’à la fin de la Guerre du Vietnam et la chute de Diên Biên Phu en 1954. Il ira en Angleterre où il rencontrera la famille Knight. Il tombera amoureux des deux sœurs, Clara et Ann. Il hésitera toute sa vie entre les deux. Il travaillera dans une usine de pneumatiques à Clermont-Ferrand. Il participera aux grands Prix Hippiques à Paris, au Tour de France cycliste, il ira au Brésil cultiver le caoutchouc. Il aidera son père à organiser l’Exposition Coloniale pour honorer l’Empire français. Il ira au Vietnam vendre des bicyclettes qui aideront à la victoire des Viêt-Minhs en 1954. Gabriel sera invité au Festival de Cannes où il rencontrera des metteurs en scène prestigieux, des acteurs et des actrices de renom …

A travers la vie de Gabriel, le lecteur vivra ou revivra des moments importants de toutes ces décennies. Une façon plaisante, un peu surréaliste, de réviser son histoire. On voyage dans le temps, dans l’espace, d’un continent à l’autre. Le style est très primesautier, un peu loufoque, mais la langue est belle. Erik Orsenna, dans ce gros pavé de 550 pages, me fait un peu penser à Jean Teulé dans sa façon de raconter des histoires réelles mais à la limite du vraisemblable. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans cette histoire touffue, pleine de personnages et de références historiques mais j’ai fini par accrocher et savourer ce récit. J’avais ce livre depuis des années dans ma bibliothèque. Je ne l’avais jamais lu. Voilà, c’est fait et j’en suis bien contente. Un bon moment de lecture.

 

L'auteur est né Erik Arnoult en 1947 à Paris et est l'aîné de 3 enfants. Il s’inscrit au PSU à17 ans. Etudes de Philosophie, d’Economie et Sciences Po Paris. Chercheur, enseignant dans différentes Universités et Grandes Ecoles. En 1981, il est conseiller au Ministère de la Coopération. En 1983-1984, il est la plume de François Mitterrand. Il a occupé de nombreux postes dans différents organismes d’Etat. Il est le président fondateur de l’Association Hermione-Lafayette. En 1998, il entre à l’Académie Française. Deux mariages et deux divorces. Deux enfants. En 2012-2013, il est le compagnon de Sophie Davant, qui a occupé de très nombreux postes à la Télévision. Il a produit une œuvre très importante dont Madame Bâ en 2002, le seul livre de lui que j’avais lu.

Présenté par Catherine C.