Uneterredombre

Près de Mars Hill, une petite ville de Caroline aux USA, vivent dans un vallon sombre et sinistre Laurel et son frère Hank sur l’exploitation héritée de leurs parents. Hank vient de rentrer de la Grande Guerre en Europe, amputé d’une main. Laurel, elle, souffre d’isolement et d’une discrimination impensable à cause d’une tache de naissance violette au cou qui signerait son appartenance au monde maléfique.

En ville, un sergent zélé concourt activement au recrutement de jeunes gens pour poursuivre l’effort de guerre et en profite pour faire monter la haine « anti boche ». 

Alors qu’elle vaque aux occupations domestiques, Laurel est attirée par le son mélodieux d’une flute et elle fera la connaissance de Walter le musicien, un mystérieux vagabond muet qu’elle va soigner avec l’aide de son frère et malgré la méfiance de ce dernier. Leur vie si triste dans ce vallon maudit va devenir alors plus radieuse et pleine d’espoir … Laurel pense enfin que « sa vie pourrait commencer » !

 

Très beau roman, à la narration complexe mais très belle (il vaut mieux relire les premiers chapitres pour mieux saisir la fin) qui lève le voile sur une réalité occultée par le patriotisme aveugle et sur des mentalités d’un autre âge très cruelles.

 

NB : cette fiction s’inscrit dans l’histoire du Vaterland, un superbe paquebot allemand ancré dans le port de New York au moment de la déclaration de la Première Guerre Mondiale qui fera l’objet d’une prise de guerre par les américains et deviendra le Leviathan qui servira au transport des troupes.

Présenté par Marie-Annick D.