Regardsentrepeintureetpoesie

Pourquoi partir pêcher en haute mer sous des latitudes glaciales et inhospitalières ? Pourquoi risquer sa vie et laisser ses repères, ses racines, les êtres aimés, tout ce qui rassure et assure ? C’est la lumière dorée qui jaillit du ciel gris au-dessus du bel oiseau blanc du peintre qui le dira peut-être …

Ce poème est tiré du livre Regards, entre peinture et poésie associant des peintures d'Ange Le Bruchec et des poèmes de Jean Tanguy.

Beau poème, poignant, au son mélodieux à lire et à relire à haute voix pour se laisser toucher et éclairer sur ce qui unit à jamais le marin à la mer, à cette mer inaccessible aux êtres communs.

Présenté par Marie-Annick D.

Enregistrer