Ilsetaientsixmarinsdegroix

Fin septembre 1930, l’Aviateur Blériot, un dundee armé pour la pêche aux thons part de Port Tudy à Groix, toutes voiles hissées, avec six marins tous natifs de l’île. Le patron, Amédée Le Diberder, est fier de ses quatre matelots qu’il connaît bien et en qui il a toute confiance. Et pour cette sortie, il a la charge de l’apprentissage d’un mousse novice de 14 ans.

En se dirigeant vers « les mattes », ces zones réputées pour les bancs de poissons, Amédée observe une baisse vertigineuse du baromètre en peu de temps. Il s’inquiète mais fait diversion … Et c’est bientôt une terrible tempête d’équinoxe qui s’abat sur l’océan, sur les thoniers et sur les hommes.

Que va devenir l’équipage de l’Aviateur Blériot, que le lecteur a fini par connaître après les longues descriptions de leur comportement, de leurs relations ? Le suspense est total et l’inquiétude à son comble quand on apprend le nombre de bateaux qui ont sombré et celui des marins disparus (au moins deux cents pour l’ensemble des ports bretons!).

 

Beau récit, émouvant, qui comprend nombre de descriptions précises et impressionnantes tant géo-climatiques qu’humaines, en passant par les techniques de pêche de l’époque qui allaient être bientôt bouleversées par l’industrialisation de ce secteur. De plus, la construction de ce récit est très habile car elle « tient » le lecteur jusqu’au bout.

 

Henri Queffélec est né à Brest en 1910 et est mort à Paris en 1992. Académicien, il fut le grand romancier maritime du 20ème siècle et resta toute sa vie très attaché à la Bretagne.

Présenté par Marie-Annick D.

Enregistrer