Glace

La jeune psychologue suisse Diane Berg doit passer un an à étudier les patients violents de l'Institut Wargnier, situé dans les montagnes pyrénéennes, non loin de la petite ville de Saint-Martin-de-Comminges. Mais quasiment au même moment de son arrivée, la communauté locale est secouée par un crime horrible : un cheval de prix a été décapité et suspendu au téléphérique menant à une centrale électrique construite dans la montagne. La bête appartenait à un milliardaire local, Eric Lombard, qui possède une propriété non loin de là et qui était en déplacement au moment du meurtre. Martin Servaz, policier divorcé et père d'une adolescente, est en charge de l'enquête, aidé par une jeune gendarme du coin. Comme Eric Lombard, personnage puissant, tenait beaucoup à ce cheval, les hautes autorités mettent la pression sur les policiers. Mais bientôt, les morts vont s'enchainer et la présence de l'Institut pèse comme un poids sur le déroulement de l'enquête, attirant tous les soupçons …

J'avais acheté ce livre lors d'un salon à Rennes il y a quatre ans et c'était alors le premier roman de cet auteur très sympathique (il en a écrit d'autres depuis !). Et comme tout vient à point à qui sait attendre, je l'ai enfin lu ! Pendant les vacances, j'en profite pour fuir les médiathèques, lieux de tentations terribles, et je ponctionne mes lectures dans ma propre « pile à lire », histoire de la faire un peu diminuer. J'avais envisagé de lire ce roman en hiver, histoire d'être dans l'ambiance, car il qui se passe, comme le titre l'indique, en décembre, au moment où le froid s'installe. Mais finalement, j'ai opté pour un décalage total, histoire de me rafraichir avec cette lecture (quoique la température est loin d'être tropicale, même dans le Sud de la France). Le départ du roman est un peu perturbant car on découvre plusieurs personnages et plusieurs lieux sans vraiment faire de liens entre eux mais ce n'est pas un problème car l'histoire devient vite prenante. J'ai beaucoup aimé Servaz, le flic têtu et peu en forme mais très professionnel. Il est attachant et sympathique et ne se laisse pas influencer, chose que j'apprécie. Les personnages secondaires sont aussi intéressants : la gendarme, la psychologue, l'adjoint de Servaz … il y a largement de quoi faire avec eux. Le décor de petite ville de montagne, où tout le monde se connait, m'a aussi beaucoup plu, même si ce n'est pas un genre de lieu qui m'est familier. J'ai trouvé ça dépaysant ! L'ambiance est bien angoissante, avec le froid, la neige, le mauvais temps, les montagnes qui semblent peser sur l'ambiance, les secrets qui couvent, l'institut avec ses patients étranges et effrayants. L'enquête est assez classique mais avec de bons rebondissements, même si certains sont prévisibles à certains moments (mais jamais trop tôt). J'ai eu quelques petites déceptions lors du bouquet final car le destin de quelques personnages sont laissés dans le flou : pour certains, cela est fait exprès et me convient bien mais d'autres semblent avoir été plutôt oubliés ! La fin laisse à penser qu'il pourrait y avoir une suite … je viens d'aller voir ma pile de livres de cet auteur (vu que je les ai tous !) et effectivement, dans le roman suivant de l'auteur, on y retrouve certains des personnages de Glacé … chouette, je vais donc m'y attaquer sous peu ! Et j'espère me régaler autant qu'avec cette lecture, même s'il y a quand même quelques petits défauts typiques des premiers romans (quelques longueurs, quelques intrigues secondaires qui semblent inutiles, quelques clichés dans les descriptions) mais qui ne m'ont pas vraiment dérangée !

Présenté par Joëlle H.