Geantsdesmerschaudes

Cet ouvrage témoigne du travail dans les années quarante d’Anita Conti en Afrique occidentale (Sénégal, Casamance, Gambie) dans le delta de plusieurs fleuves, qui forme la grande mangrove inextricable de cette région. Missionnée par l’OSTPM (office scientifique et technique des pêches maritimes qui deviendra l’IFREMER), Anita Conti explore la côte de l’Afrique Occidentale à la recherche de ressources alimentaires maritimes et de leur conservation pour les populations locales sous-alimentées.

Avec des pêcheurs sénégalais et l’aide de groupes locaux, elle partira en pirogue avec des moyens rudimentaires pêcher et découvrir la faune maritime. C’est ainsi qu’elle affrontera des poissons géants, effrayants par leur pouvoir de défense et de lutte et très dangereux. Ce livre relate ces expéditions et le combat pour la capture de deux poissons-scies géants dont le deuxième a bien failli coûter la vie à Anita Conti ainsi qu’à ses collaborateurs.

On est plus proche de Moby Dick, tant la narration de ces combats est dantesque, herculéenne et pleine de suspense, que d’un témoignage sur le travail réel accompli par Anita Conti pour répondre à la mission qui lui a été confiée mais on apprécie les descriptions extrêmement précises (elle y était, c’est certain !), la belle écriture et l’humanité d’Anita Conti envers ces populations démunies, soumises à une nature surpuissante, accrochées à leurs croyances et coutumes mais aussi très gratifiantes et admiratives de « la Madame » qui ne renonce jamais …

L’avant propos est de Laurent Girault le fils adoptif d’Anita Conti.

Présenté par Marie-Annick D.