Lacotesauvage

NB : Unique roman de Jean-René Huguenin mort à 26 ans accidentellement en 1962. Son Journal publié en 1964 a été préfacé élogieusement par François Mauriac.

La côte sauvage a pour contexte géographique le Finistère, dans le manoir familial qui domine la mer et où la famille Aldrouze s’installe pour l’été. Olivier (23 ans environ) rejoint sa mère (le père est décédé), sa sœur ainée, Berthe vieille fille de 30 ans mal dans sa peau et qui se sent mal aimée par son frère et sa plus jeune sœur Anne (environ 18 ans et très belle) avec qui il entretient une relation affective exclusive et passionnelle. Cette dernière lui annonce qu’elle va se marier avec Pierre un ami de lycée d’Olivier qui se destine à une carrière d’enseignant à l’étranger…et qui les rejoint bientôt pour les vacances dans la villa familiale toute proche du manoir des Aldrouze.

Le roman a pour trame les tourments d’Olivier confronté à la séparation prochaine de sa sœur, à son ami et maintenant rival. Il oscille entre raison et passion mais cette dernière semble l’emporter et le dépasser.

Ecriture toute en finesse, d’une grande beauté littéraire tant pour décrire les sentiments, les errements des uns et des autres, que les logiques sociales de l‘époque dans ce milieu bourgeois qui contraste avec quelques traits de tradition bretonne bien choisis.

J’aime beaucoup ce roman découvert par hasard il y a quelques années, loin de la Bretagne, pour laquelle j’éprouvais souvent de la nostalgie, et que je relis de temps à autre toujours avec plaisir.

Présenté par Marie-Annick D.