Lafemmeenvert

Grand Prix des Lectrices de ELLE en 2007.

Reykjavik. Trois policiers, dont Erlendur, le chef, au caractère abrupt, tourmenté par l’état de sa fille, Eva Lind, toxicomane et dans le coma, à qui il va raconter l’histoire de ses recherches. Un petit enfant suce un curieux objet. Un jeune étudiant en médecine, présent, constate qu’il s’agit d’un os humain. Ses frères l’ont trouvé dans le chantier d’une maison en construction. L’enquête commence. L’Histoire, avec un grand H, et la présence de camps anglais, puis américains pendant la 2ème Guerre Mondiale. L’histoire de différentes familles qui ont habité là à un moment ou à un autre. La mystérieuse disparition d’une jeune femme habillée en vert (il y aura en fait deux femmes habillées en vert, celle qui a disparu et celle qui vit encore). Il y aura les trois enfants, Simon, Thomas et Mikkelina, dont le père Grimur bat sa femme et terrorise ses enfants. Il y aura l’histoire d’une maison disparue, dont il ne reste que trois groseilliers. Petit à petit, Erlendur découvrira la vérité.

L’auteur s’amuse, tel le Petit Poucet, à semer des petits cailloux tout au long de l’histoire et nous amènera au dénouement. Ce livre est prenant, dense. On s’attache aux personnages qui foisonnent. Pour moi, c’est une belle découverte qui me donne très envie de lire d’autres ouvrages de cet auteur.

L'auteur est écrivain, journaliste, scénariste islandais, né en 1961. Auteur de 15 romans policiers dont 7 sont traduits en français.

Présenté par Catherine C.