Lafianceeamericaine

Ce roman de 750 pages est une saga familiale qui commence en décembre 1918 à Rivière sur Loup devenue aujourd'hui Fraserville, province de St Laurent, Canada.

Louis La Montagne dit « le cheval », surnommé ainsi pour sa force herculéenne, naît à la messe de minuit. Sa mère, Madeleine l'Américaine, figurante dans la crèche vivante, meurt en mettant son fils au monde. Elle laisse comme héritage un livre de recettes de cuisine qui fera plus tard la fortune de la famille.

Cette histoire rocambolesque qui débute au fin fond du Canada nous emmène de Toronto à New York, Berlin et Rome au Château Saint Ange.

C'est le périple de Louis La Montagne dit « le cheval » qui s'engage dans l'armée pour aller se battre en Europe puis revient aux Etats-Unis en 1946 où il se produit dans des foires.

De retour à Rivière sur Loup, il se marie avec Irène, installe un salon funéraire dans sa maison. De cette union naitront trois enfants, deux fils et une fille prénommée Madeleine … et toujours présente, comme dans un conte ‘’Madeleine la mère’’ morte depuis plusieurs années (il faut y croire et jouer le jeu avec l’auteur) .

C’est aussi le parcours de la fille de Louis La Montagne, Madeleine, et de son amie de toujours Solange, qui l’a accompagnée et aidée dans les moments compliqués et dans leur réussite professionnelle (Madeleine est la fondatrice et richissime propriétaire d’une importante chaîne de Fast Food ‘’Ma Do’’ !...). On y découvre aussi l’histoire familiale de Madeleine avec ses fils jumeaux : Michel, chanteur d’opéra resté aux Etats-Unis, et Gabriel, professeur d’éducation physique installé à Berlin. Gabriel a comme voisine une vieille dame, Magdalena.

Les courriers échangés par les deux frères nous décrivent leur enfance respective, leur adolescence avec une éducation stricte où la religion catholique est omniprésente.

 

Ce roman est rocambolesque et il règne une imagination débordante où des personnages étonnants se croisent, des religieuses un peu bizarres, un prêtre artiste venu peindre un chemin de croix, une Magdalena Berg âgée de soixante douze ans qui raconte sa vie en Allemagne de l’est …

Toute cette histoire nous emmène jusqu’aux années 1970 et on a, en toile de fond, la Tosca de Puccini avec des pages bien documentées sur l’opéra.

 

J’ai été passionnée par ce récit. Ce sont plusieurs histoires où l’on retrouve les personnages principaux dans des lieux différents, dans des situations qui nous tiennent en haleine jusqu’à la fin du roman.

Eric Dupont est un conteur, son style est percutant, et on y retrouve humour, drôlerie et émotion. Il nous touche et nous fait découvrir, entre autres, le Canada du vingtième siècle sur trois générations.

Présenté par Milou B.