Lessaisonsdelasolitude

Dans la petite ville de Moosonee non loin de la baie James au nord du Canada, Will, la cinquantaine, est dans le coma après une agression. Sa nièce Annie vient de rentrer d'un voyage à Toronto et à New York, où elle était partie à la recherche de sa sœur. La jeune femme veille le vieil homme, ui raconte ses aventures depuis son départ et essaie de se retrouver et de retrouver son héritage Cree …

Mon résumé ne fait pas vraiment honneur au livre ! Il me faut déjà vous dire que c'est un peu la suite du premier roman de Joseph Boyden, "Le chemin des âmes", que j'avais adoré mais il n'est pas indispensable de lire le premier pour comprendre celui-ci (mais bien sûr, c'est quand même mieux !). Will est le fils de Xavier, qui était l'un des personnages principaux du Chemin des âmes. Il est d'origine Cree et vit dans une communauté indienne où la nature tient une part très importante, jusqu'à ce que certaines personnes mal intentionnées s'opposent à lui. La narration est double : on suit les récits d'Annie et de Will en parallèle et on découvre petit à petit ce qui s'est passé pour chacun. La poésie est omniprésente et l'auteur décrit la difficulté de trouver sa place dans le monde : Will est tourné vers les traditions Cree et Annie aurait tendance à le suivre alors que sa sœur s'est plus tournée vers le monde de la mode à Toronto et à New York. L'opposition entre ces deux modes de vie est d'autant plus mise en valeur que les chapitres alternent d'un monde à l'autre et je dois dire que j'ai nettement préféré celui de Will malgré tous ses inconvénients et ses difficultés ! Les personnages sont complexes et très réussis et m'ont tenue sous le charme mais mon seul reproche concerne la fin prévisible du livre, ce qui n'enlève pourtant rien à la grande qualité de ce roman envoûtant.

Présenté par Joëlle H.