Leteouilfaillitmourir

Roman composé de trois nouvelles dont une est sans doute autobiographique :

L’été où il faillit mourir :Dans la péninsule nord du Michigan, Chien Brun, un métis indien proche de la cinquantaine, braconnier impénitent, souffre d’un terrible mal de dents qui doit nécessiter l’arrachage de trois dents cariées, ce qui le déprime. De plus, il est en résidence surveillée suite à des malversations dans lesquelles il est impliqué … Et il a la responsabilité (encadrée par les services sociaux), suite à l’emprisonnement de leur mère alcoolique, de deux enfants dont une petite fille handicapée qui le touche beaucoup par sa capacité à apprécier la nature.

Va-t-il s’en sortir ? Qui peut l’aider ?

Epouses Républicaines : trois femmes, amies depuis l’école, prennent successivement la parole suite à un événement majeur qui concerne la première. Celle-ci pense avoir tué son amant et s’est sauvée au Mexique pour échapper à la police. Toutes les trois, qui connaissent bien cet homme, sont de milieu aisé conforté par un bon mariage. Comment cela va-t-il finir ?

Traces : nouvelle qui paraît autobiographique et qui retrace les souvenirs d’un jeune garçon conquis par sa vie proche de la nature mais qui va être contrariée. On le retrouve à l’âge adulte, passionné par la littérature, la philosophie, les voyages mais gardant assez vite un pied à terre loin des villes et enfin proche de la vieillesse …

 

Ces trois nouvelles sont touchantes. Les sujets favoris de Jim Harrison (la nature, le sexe, le couple, la modernité) les imprègnent chacun à leur manière et c’est très subtil.

Présenté par Marie-Annick D.