Lediabledanslavilleblanche

Au début des années 1890, la prochaine exposition universelle doit se tenir aux Etats-Unis et plusieurs villes sont candidates. Chicago est la plus motivée, voulant montrer au monde entier qu'ils ne sont pas que des fermiers mal dégrossis en créant quelque chose d'encore plus extraordinaire que la Tour Eiffel, qui avait fait sensation lors de la précédente exposition. La course est lancée car l'exposition doit avoir lieu en 1893 et le temps est compté mais dans la ville de Chicago, la recherche de la beauté architecturale n'est pas le but de tous. Le docteur H.H. Holmes tisse patiemment sa toile pour y engluer les femmes seules attirées par les possibilités d'emploi offertes par l'exposition et la ville

J'avais repéré ce titre sur plusieurs blogs mais certains avis étaient un peu mitigés à cause des quelques longueurs sur la construction de l'exposition universelle. J'étais néanmoins tentée par cette histoire mêlant faits historiques et suspense (historique lui aussi) et puis, dès qu'il est question d'un tueur en série, je suis incapable de résister à la tentation. Mais si je pensais apprécier cette lecture, j'étais loin de m'imaginer le coup de coeur qu'elle serait ! Je me suis immergée dans la conception et la construction de l'exposition, trouvant tout cela fascinant et passionnant. Je n'y ai jamais trouvé de longueur et j'ai apprécié de découvrir certains architectes dont je connaissais déjà les constructions sans rien savoir de leur vie. Quant au côté suspense avec le docteur H.H. Holmes, c'est tout aussi intéressant. Pour les lecteurs qui craignent les scènes sanglantes, il n'y a rien de tel mais bien sûr, c'est quand même assez violent psychologiquement, surtout quand on se rappelle que cet homme a vraiment existé et quand on apprend les conditions dans lesquelles ses victimes ont disparu. L'étude psychologique du tueur est d'ailleurs aussi très bien développée par l'auteur, malgré le fait qu'on peut dire que cet homme a été le premier serial killer un peu documenté mais on en savait quand même encore très peu à l'époque. Les chapitres alternent entre l'exposition universelle et Holmes, ce qui maintient un bon rythme sans lasser. L'auteur a su quand arrêter ses descriptions de constructions ou autres pour passer à autre chose et mieux y revenir ensuite. C'est éducatif car j'ai appris de nombreuses choses mais ce n'est jamais rasoir ni pompeux, c'est bien écrit et ça se lit vraiment comme un roman (c'est estampillé thriller chez nous mais aux USA, c'est classé dans les documents car l'auteur a fait beaucoup de recherches sur le sujet). Quelques photos illustrent l'histoire et je trouve peut-être qu'il en aurait fallu quelques unes supplémentaires mais heureusement, Internet est une mine d'informations et j'ai pu compléter ma lecture avec quelques sites sur l'exposition (le livre est déjà très fourni mais il me manquait un peu le visuel) ! J'ai déjà lu plusieurs BD et un roman depuis mais j'ai du mal à quitter le Chicago de 1893 (j'ai la sensation qu'il ne va pas être facile de me sortir ce livre de la tête !) et je suis très impatiente de découvrir le film qui devrait en être tiré dans les mois qui viennent !

Présenté par Joelle H.