Chroniquesdejerusalem

L'auteur est né en 1966 à Québec (Canada).

Ce titre a reçu le Prix du Meilleur Album au Festival d’Angoulême en 2012.

Autobiographique. La femme de Guy Delisle, Nadège, médecin auprès d’une ONG, est envoyée dans la Bande de Gaza. Son mari Guy et leurs deux jeunes enfants, Alice et Louis, l’accompagnent. Ils vont s’installer tous les quatre à Jérusalem en 2008/2009. Guy Delisle va profiter de cette année sabbatique pour brosser en dessins et dialogues leur vie de tous les jours : ses difficultés de père au foyer, l’absurdité de l’éparpillement des territoires palestiniens et les difficultés sans nom pour passer de l’un à l’autre le mur qui sépare les deux pays, mur érigé par Israël pour sa protection. Il va raconter les différentes religions qui cohabitent et leurs travers, la vie des expatriés.

Bref, il a un regard acéré, critique, navré, effaré parfois, mais toujours avec une certaine distanciation amusée. Cet ouvrage est un régal absolu. Je me suis souvent surprise à rire toute seule. Et cela surpasse, ô combien, tous les grands discours politiques et journalistiques. Une œuvre salutaire. Un grand moment de lecture.

Présenté par Catherine C.

Lu aussi par Réjeane F. et Joëlle H. lors d'une rencontre précédente : voir leur avis.