Descornichonsauchcocolat

C’est le journal intime de Stéphanie, treize ans, qui possède un chat, Garfunkel, très présent tout au long du récit. Elle va au lycée qu’elle a baptisé « La ferme », où elle a quelques copines dont les prénoms se terminent tous en « ie » Virginie, Valérie … ce devait être la mode pense-t-elle.

Elle a un seul et véritable ami au lycée, Pablo, mais il y a aussi « l’Autre » (c’est un secret).

Il y a quelques Gens Heureux mais chez elle, ses parents ne s’entendent pas. Elle n’a ni grands-mères ni grands-pères. Elle a eu une nounou, Marianne, qui les a quittés brusquement mais elle n’a jamais su pourquoi.

Ce roman nous décrit le mal-être d’une jeune adolescente courageuse, qui tente de faire face le mieux possible aux problèmes journaliers auxquels elle est confrontée, aussi bien dans sa tête que dans son corps et dans sa vie en général, mais qui, quand ça va mal, a un faible pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat.

Le livre est paru en 1983 sous le pseudonyme de « Stéphanie » et a eu beaucoup du succès dans le monde de la littérature jeunesse.

Réédité en 1997 sous le nom de Philippe Labro, qui en est en fait l'auteur. Les nombreuses lettres de jeunes filles et d’adolescentes, reçues par son éditeur, depuis la première parution, l’ont poussé à révéler sa véritable identité.

Mon avis : C’est un livre dont on n’a pas grand-chose à dire à propos du style et de l’écriture de l’auteur, c’est tellement bien écrit ! Les sujets des romans de cet auteur sont diversifiés, toujours intéressants et en général nous font passer un bon moment …

« Des Cornichons au chocolat » devrait être lu par tous les parents d’adolescentes parce qu’il est encore aujourd’hui criant d’actualité.

Présenté par Milou B.