Vieuxraleuretsuicidairelavieselonove

Ove a 59 ans, il a perdu sa femme il y a 6 mois et on vient de le mettre à la retraite. C’est un râleur, il a des principes et il voudrait que tout le monde ait les mêmes. Il a beau essayer de surveiller le lotissement où il vit depuis 40 ans, rouspéter contre les quelques peccadilles des habitants ou contre les chiens qui aboient, il est désoeuvré, la vie ne l’intéresse plus et il décide de se suicider. Heureusement, de nouveaux voisins et un chat errant tout râpé vont contrarier ses projets.

J’ai lu que ce livre suédois a eu un énorme succès en Suède : l’article disait que 500 000 personnes l’ont lu, alors que la Suède compte 9 000 000 d’habitants.

J'ai aimé le personnage d'Ove. Au début, on pense qu’Ove ne va être que caricatural mais on découvre vite qu’il n’est pas seulement l’homme capable de détester quelqu’un parce qu’il n’a pas choisi une Saab comme voiture; il a aussi tout un côté généreux. Et on a forcément connu des personnes un peu comme lui, qui nous fatiguent avec leur principes mais qui sont des gens de valeur, avec qui on peut très bien s’entendre en sachant s’y prendre. L’histoire de son mariage avec Sonja est touchante. Tout l’opposait à cette dernière, lui terre à terre et elle plus intellectuelle. Et il voit la période de sa vie avec elle comme en couleur alors qu’il vivait auparavant en noir et blanc. J'ai aussi aimé le chat, qui a l’air de lever yeux au ciel quand on ne le comprend pas, c’est irrésistible.

J'ai apprécié le ton drôle et humoristique, avec beaucoup de situations amusantes et inventives, et la construction avec de courts chapitres où on voit la vie d’Ove se dérouler devant nous, tantôt ce qu’il a déjà vécu, tantôt son présent. Une vie très remplie, éclairée par son mariage avec Sonja.

J'ai été un peu rebutée par les autres personnages, qui ne font pas vrais et qui sont pleins de bons sentiments et du coup moins drôles. Ils semblent n’être là que pour montrer qu’Ove ne s’en sortira pas sans faire attention aux autres.

En résumé, ce livre m’a amusée. Il ne m’a pas enthousiasmée mais il est plein de joie de vivre et c’est une bonne peinture d’un râleur.

Présenté par Claude T.