Alatabledeshommes

La guerre se termine, des villageois reprennent le cours de leur vie. Un matin, des paysannes découvrent dans le lavoir un jeune homme nu, inconnu de tous, s'exprimant par grognements et sorti de la forêt. Elles le prennent sous leur protection, le nomment Babel et lui apprennent le langage et les rudiments de la vie en société. Mais la méchanceté et la cruauté d'autres habitants vont obliger Babel à fuir loin du village vers un autre monde. Loin du village, dans une autre bulle d'humanité, Babel devenu Abel poursuit ses apprentissages. Mais l'amitié, l'amour, le respect et les connaissances ne sont pas un rempart suffisant contre la barbarie, les atrocités …

 

Dans ce conte, l'auteure nous tend, dans un style très chatoyant, le miroir d'un monde à la renverse où une nature belle, hospitalière, douce et bonne est opposée à une humanité cruelle et violente, où nul n'est à l'abri et où la sauvagerie et la bestialité semblent caractériser les hommes. C'est un monde très actuel où l'informatique et le terrorisme sont convoqués pour servir son propos. Un roman qui m'a déconcertée.

Présenté par Nadine V.