Laconfusiondessentiments

A la fin de sa carrière, un professeur se voit remettre par ses collègues et par ses élèves, en hommage à ses trente années de travaux, un livre retraçant tout son parcours.

Il se souvient alors que ce n’est ni la réussite, ni les honneurs, qui l’ont le plus marqué, mais un professeur rencontré au début des ses études universitaires.

C’est l’histoire de Roland, jeune homme de dix-neuf ans, ce que le narrateur est à l’époque. Fils d’un proviseur sévère qui réside dans une petite ville du nord de l’Allemagne, il l’envoie faire ses études à Berlin. Roland n’y reste qu’un trimestre. Arrivant à l’improviste dans sa chambre d’étudiant, son père se rend compte que les études ne sont pas la priorité de son fils qui est plus attiré par la vie nocturne de cette belle ville qu’est Berlin. Une décision commune est prise : Roland continuera ses études dans une petite ville du centre de l’Allemagne.

Dans sa nouvelle université, la rencontre avec un professeur de philologie, spécialiste de l’Angleterre, va complètement bouleverser sa vie.

Lorsqu’il se présente à ce professeur pour la première fois, il ressent qu’une atmosphère particulière règne dans ce cours. Tous les étudiants sont attentifs et très intéressés par les propos du maitre, mais aussitôt le cours fini, il lui semble qu’une barrière s’élève entre le professeur et ses élèves …

Après cette incursion rapide dans le cours, rendez-vous est pris pour faire un peu plus connaissance entre le professeur et son futur élève, qui lui dit qu’il y a une chambre à louer dans la maison où lui-même réside.

Roland est fasciné par cet enseignant brillant et cultivé. Comme ils habitent dans la même maison, il lui propose de l’aider dans ses divers travaux de recherche. Il fait ainsi connaissance de cette femme beaucoup plus jeune que son mari et qu'il avait déjà remarqué à la piscine…

Les jours s’écoulent et Roland se rend compte que son maitre a parfois des comportements bizarres, il s’absente quelques jours sans donner d’explications au retour, et sa femme semble s’accommoder de cette situation. Finalement, Roland découvre la vérité sur son maitre qui n’avait jamais cessé de le fasciner …

 

Stephan SWEIG est né le 28 novembre 1881 à Vienne, Autriche. Fils d’un riche industriel israélite. Il est mort le 22 février 1942 au Brésil où il avait émigré pour échapper à la montée du nazisme et à ses conséquences. Il s’y est suicidé avec sa seconde femme.

Ce roman très court est paru en 1927. Dés sa parution, il a connu un grand succès, le sujet abordé dans « La confusion des sentiments » étant tabou.

Présenté par Milou B.