Lesoleilsous la soie

Au début de l'année 1694, Nicolas Déruet, chirurgien ambulant, décide enfin de retourner dans le duché de Lorraine, où il a appris son métier sous l'égide de François Delvaux. Mais dès son arrivée dans le duché encore occupé par les forces françaises sur le départ, il fait la connaissance de la jeune Rosa, promise à épouser le marquis de Cornelli mais qui serait prête à toute pour éviter ce mariage, y compris à s'enfuir avec un chirurgien ambulant. Il fait aussi la connaissance de Marianne, une matrone très douée, qu'il est venu aider sur un accouchement difficile. Celle-ci, passionnée par la médecine, lui plait beaucoup et ne tarde pas à devenir sa maitresse. Mais, demandé au chevet du gouverneur français, celui-ci décède à l'issue de l'opération et Nicolas est accusé de cette mort. Mais des appuis hauts placés lui permettent d'échapper à la justice et il est affecté comme chirurgien des troupes de Lorraine engagées dans une guerre contre les Turcs, qui sévit dans les régions hongroises …

J'adore les bons pavés historiques et celui-ci en fait sans nul doute parti ! En plus, cerise sur le gâteau, le fait que l'histoire aborde aussi la médecine et la chirurgie de façon non négligeable a tout pour me plaire. Je ne connais pas du tout la région de Lorraine où se déroule le roman donc je n'ai pas pu comparer certaines descriptions avec les vestiges qu'on doit sûrement encore retrouver maintenant mais j'ai aimé découvrir l'histoire du duché de Lorraine et ses démêlées avec le royaume de France, dont j'ignorais tout. J'ai donc appris pas mal de choses dans les évènements historiques mais j'ai aussi savouré les descriptions des opérations chirurgicales et j'ai apprécié de voir l'évolution des techniques médicales. Ah, après une telle lecture, on est content des progrès que la médecine a fait depuis ! Les personnages sont très attachants mais j'avoue que j'en ai oublié certains au fil des pages et quand ils sont réapparus plus tard, j'étais parfois un peu perdue. Le seul bémol que j'aurais, et tout petit en plus, serait plutôt du côté de l'histoire d'amour : Nicolas va se retrouver à devoir choisir entre Marianne et Rosa, cela crée un petit suspense mais c'est assez prévisible et franchement, j'ai trouvé Nicolas un peu trop hésitant ! Sinon, c'est un excellent roman historique qui sort quand même des sentiers battus que je recommande aux amateurs de ce genre pour les longues journées estivales !

Présenté par Joëlle H.